AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pas de rang spécial

Féminin « Où suis-je ? » : Déjà ailleurs
« Que fais-je ? » : Je cherche
« Comment va ? » : Ca devrait pouvoir s'arranger !


MessageSujet: Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs   Mar 27 Juil - 23:28

Bonsoir à vous les zamis.

Ce soir c'est le cœur lourd (c'est peu de l'écrire) que je viens poster sur I Like To Move It.

Comment vous expliquer ? Peut-être en commençant par le début, déjà, ça me libérera de l'écrire. Je vais essayer de faire le plus court possible.
En fin d'année 2009 je rencontrais un homme un peu plus âgé que moi. Ça à la rigueur c'est tout sauf grave. Il y a eu ces regards, ces sourires, que je ne réservais qu'à lui. J'étais comme hypnotisée alors qu'il n'avait pas plus l'air différent que les autres. (Je le voyais dans le cadre de mon emploi). Au fil des jours, je tombais lentement, sans m'en apercevoir amoureuse. Inexplicablement.

J'appris d'une collègue que cet homme était déjà en couple, et qu'il avait une réputation de volage. Vous imaginez ma DOUBLE déception...

J'ai terminé mon contrat et j'ai du quitter l'entreprise.
Il me manquait terriblement. Horriblement. J'avais l'impression de lui avoir laissé mon cœur.

Quelques semaines plus tard, nous avons entamé une relation, alors qu'il était en couple. Donc en plus de me sentir carrément coupable, j'avais là, le cœur en miettes. Je ne vivais plus que pour ces moments qu'il me donnait, très rares. Je reniais toutes mes valeurs, mais je l'aimais.... (et je l'aime toujours). Il me disait toujours de ne pas m'accrocher, pourtant, sachant très bien ce que je ressentais pour lui il venait "gratter à ma porte". J'étais devenue la maitresse d'un homme en couple. Vous pouvez me traiter de ce que vous voulez, je le mérite.

J'ai finis par lui avouer que j'étais tellement amoureuse que je ne pouvais plus vivre ça. Par respect pour moi, par respect pour elle, sa compagne. Il ne m'a pas répondu. Ça fera une semaine demain. Un jour, je me souviens qu'il m'a dit : "je regrette juste de pas t'avoir connue plus tôt ou à un autre moment".
Vous pensez que c'est un beau parleur ?
Il s'est installé avec sa compagne il y a peu, et il continue d'ajouter des jeunes femmes sur son facebook en bavant devant leur photos, ça m'énerve... Il m'aurait déjà oubliée ?...


Aujourd'hui j'ai l'opportunité de chercher un emploi sur Paris, loin de là où je suis. Si j'arrive à trouver un poste, j'irais. Je me trouverais un studio et j'irais me refaire une vie là bas. J'ai le soutient de ma famille, mes amis (ma meilleure amie déteste cet homme et est bien contente que j'ai mis fin à tout ça mais moi...). J'ai peur de ne plus jamais le revoir de ma vie, alors que lui est bien tranquillement installé avec sa copine, si ça se trouve il ne pense même plus à moi. Ce qu'il m'a dit c'était juste comme ça.
Pourtant je ne sais pas, je sentais.... ou bien je suis tout simplement incroyablement naïve et débile.

J'ai besoin que vous me donniez une claque. Que vous me disiez (si c'est ce que vous pensez uniquement) qu'il m'a prise pour une conne. Si je trouve un poste sur Paris, d'après vous, je devrais y aller ?
Au fond de moi je connais ces réponses, mais mon cœur me crie de l'attendre. C'est débile tout ça No Je suis très malheureuse.

L'honnêteté est de rigueur sur ce poste... Et pardonnez moi pour l'ambiance froide que je mets sur ce super forum mais je ne pourrais redevenir joyeuse qu'en étant certaine que rien n'est, et ne sera possible.

Merci beaucoup les zamis...

- Lys -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume

Féminin « Où suis-je ? » : « - Marco ? - Polo ! »
« Que fais-je ? » : « je navigue tranquille sur l'internet ! ♫ »
« Comment va ? » : « et tu sais, je suis sûre qu'elle l'a très bien pris parce qu'elle se sentait délicieusement bien ce jour là ! »


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Névrose musicale

MessageSujet: Re: Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs   Mer 28 Juil - 0:29

Je vais être honnête; oui c'est pas bien de sortir avec quelqu'un qui est déjà prit (en couple, ou marié, c'est la même). Mais tu n'es pas seule fautive; il faut être deux pour fauté (dixit Nagui ce midi même !!).
Donc en ce qui concerne l'erreur, je dirais que tu es humaine.. tu as craqué sur quelqu'un, de pris oui.. mais il a pas mit la limite qu'il aurait du, alors..

Pour ce qui est d'y avoir mis fin. Je te dis un grand bravo. Très peu de gens sont prêt à souffrir beaucoup une bonne fois pour toute. Rester aurait signifier souffrir à chaque fois qu'il n'est pas avec toi, et les questions : "est-ce qu'il est avec elle, ou avec une autre comme moi?", etc. Là, tu souffres pour plein de raison, mais je pense que tu l'oublieras. Peut-être que je suis pas très croyante en l'amour et que ce qui suit est pas très optimistes. Mais je pense qu'on oublie toujours. Je pense que même si on est amoureux(se) comme jamais, quand on est plus avec la personne, avec de l'éloignement et du temps.. on oublie. Parfois ça met très longtemps, mais on y peut rien.

Va à Paris ou ailleurs, continues ta vie. Peut-être que oui, il pense à toi ou non, tu le sauras peut-être jamais. Et même s'il revenait et te disait que c'est toi qu'il veut, toi qui compte.. Est-ce que tu es sûre que tu serais sûre de lui, et que tu aurais confiance en lui. Je veux dire sûre de ne pas te demander "Après tout, il trompait son ex avec moi, pourquoi il me ferait pas la même chose avec une autre ?"

Je veux pas être pessimiste ou te faire voire la vie en noir.. Ah non, pas Lys, mais tu as dit que le franc parler était à l'honneur ici..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neversaynever9t.livejournal.com/
avatar
Chaaw
Rebelle discrète
Habitué

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon salon. Dans ma chambre. Ca dépend des jours :)
« Que fais-je ? » : Je sais pas, mais je devrais sûrement être en train de travailler pour la fac.
« Comment va ? » : Comme quelqu'un qui voudrait pouvoir hiberner pendant tout l'hiver tellement je manque de sommeil


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Aliénation à la culture

MessageSujet: Re: Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs   Mer 28 Juil - 12:34

Tu as dis toi-même que tu savais qu'il avait une réputation d'homme volage. Le problème ne vient pas de toi, selon moi, mais plutôt de lui. T'es tombée amoureuse, c'est malheureux, mais le plus malheureux c'est que lui n'aie pas su te "recaler" puisqu'il était en couple. En plus, avec la réputation que tu sais qu'il a, je pense que tu ne devrai pas lui faire confiance, ne pas croire toutes les belles phrases qu'il te dit.
Après, je sais que c'est plus facile à dire qu'à faire. En tout cas, je pense que tu as pris la bonne décision en mettant fin à tout ça, et l'éloignement est une bonne solution pour tirer définitivement un trait sur toute cette histoire.
Alors, saute sur cette occasion de travail à Paris, change toi les idées, et écoute ton entourage, il sera forcément de bon conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaaw.livejournal.com
Pas de rang spécial

Féminin « Où suis-je ? » : Dans les étoiles.
« Que fais-je ? » : Je pense, je papillone, j'écris, je vis, j'aime.
« Comment va ? » : Comme une vacancière.


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Gourmandise psychotique

MessageSujet: Re: Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs   Mer 28 Juil - 13:02

    La lecture de ton histoire m'a beaucoup touché, j'imagine que ta situation n'est vraiment, vraiment pas facile à vivre. Je ne pense pas être capable de te donner des conseils, mais je veux bien te donner mon avis.

    Tu es tombée amoureuse de lui, ce n'est pas quelque chose qui se contrôle ou qui se décide : c'est quelque chose qui nous tombe dessus et qui nous rend vulnérable. Je pense qu'il a profité de ta vulnérabilité pour te faire tomber dans tes bras alors qu'il était en couple, pour son propre plaisir uniquement. Il t'a mis dans la situation la moins confortable : la maîtresse, celle qu'on cache aux yeux des autres, celle qui sert seulement à 'pimenter' sa vie et à qui l'on promets toutes les merveilles du monde. Je pense que tu étais son 'jouet', en quelque sorte : il t'accordait quelques moments, de temps en temps, en fonction de sa liberté, de ses envies, et non en fonction de toi et ce que tu voulais.

    Soit, passons. Mettre fin à votre 'relation' était une décision surement très dure à prendre. Tu as fais preuve d'énormément de courage pour décider ça. Je pense que c'est la meilleure solution : plus longtemps tu serais restée avec lui, plus la souffrance aurait été important au moment de le quitter. Car oui, ce moment est inévitable : une relation de la sorte n'est pas saine. Je pense que tu le sais, ne serait-ce car tu " reniais toutes tes valeurs ". Tu n'étais plus vraiment toi, tu ne vivais que par lui.

    Je pense que partir à Paris est une bonne solution. Mais le plus important c'est de tourner la page : vis ta vie comme tu le sens, supprime le de tes amis Facebook (eh oui, tu te fais mal à suivre sa vie comme ça, à te demander comment il a rencontré toute ses filles et tout..). Je sais à quel point il est dur de ne plus penser à lui (enfin, je l'imagine très bien du moins) cependant, tes proches sont près de toi pour t'aider, te changer les idées... Surtout, ne te laisse pas dépérir : si tu restes inactive, il reviendra automatiquement dans tes pensées. Enfin, même si tu en as très envie, ne reviens pas vers lui et ne cède pas à ses avances si c'est lui qui revient.

    Je ne sais pas si ce gros pavé va t'aider ou quoique ce soit... En tout cas bonne chance, et soit forte...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de rang spécial

Féminin « Où suis-je ? » : Déjà ailleurs
« Que fais-je ? » : Je cherche
« Comment va ? » : Ca devrait pouvoir s'arranger !


MessageSujet: Re: Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs   Ven 30 Juil - 12:29

... Les filles vraiment je sais pas quoi dire sur le coup. Déjà, je pensais que personne ne m'avais répondue, car je n'ai eu aucune notification de réponse (merci FA Neutral ) du coup je pensais embêter un peu tout le monde.

J'ai lu vos 3 messages en entier et ça me touche beaucoup, et surtout, surtout ça me conforte sur mon choix. Par contre, je ne l'ai pas encore supprimé de Facebook, c'est dingue je n'y arrive pas. En plus il rajoute des tas de filles pour mettre des commentaires sur style "miam" sur des photos, ça m'énerve !
C'est dingue, sa copine passe vraiment pour une idiote je le comprend pas No

La seule chose qui me rend inquiète à l'heure actuelle, c'est que j'ai peur de ne plus croire que l'amour existe. Qu'il existe des hommes fidèles, il m'a tellement montré la face cachée de l'amour que je ne vois plus l'intérêt d'être amoureuse si c'est pour tomber sur des hommes aussi peu respectueux de leur compagne. Ça me fait mal au cœur. Il appelle ça des "faiblesses", moi j'appelle ça du foutage de gueule. Enfin bref...

Franchement merci les filles, je me sens un peu plus épaulée dans cette histoire (je me voyais mal en parler à ma mère ou autre). Je vais me concentrer sur moi seule pour le moment, déjà trouver un emploi stable, pour l'amour... peut-être qu'un jour il viendra à moi je ne sais pas. Mais je suis vaccinée pour un moment.

Vous m'avez réchauffé le cœur. Sur ce, je termine mon thé aux fruits rouges et je vais faire mes lettres de motivations...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pas de rang spécial

Féminin « Où suis-je ? » : Dans les étoiles.
« Que fais-je ? » : Je pense, je papillone, j'écris, je vis, j'aime.
« Comment va ? » : Comme une vacancière.


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Gourmandise psychotique

MessageSujet: Re: Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs   Ven 30 Juil - 13:41

    De rien, Lys.

    Je sais que c'est dur de supprimer de FB, on a toujours envie de garder un oeil sur la personne, même si ça fait mal. Mais ça libère, une fois supprimé. J'en ai fait l'expérience, une amie aussi. Ca change tout !

    Ne t'inquiète pas pour l'amour, il te retombera dessus en temps voulus. Et bonne chance, pour les lettres de motivations et le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oublier un être aimé et se créer une vie ailleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Move It :: ZONE NEUTRE :: Première entrevue :: 3615 your life.-