AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Élitisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Administrateur



Carnet de folie
Degré de folie:
50/50  (50/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Élitisme   Mer 9 Juin - 22:37


Bouh le mauvais administrateur qui lance un sujet sans présentation, sans amorce de débats. Mais voilà, je me demande depuis pas mal de temps ce qui se cache derrière l'élitisme en éducation. Si je vous dis élitisme vous pensez à quoi ? Si je vous dis classes préparatoires, ou excellence, ou hiérarchie ? Vous rabâche-t-on les oreilles à ce sujet ? Aussi bien pour le niveau de votre lycée, pour les différents classements de lycée, pour les concours, pour les écoles trop sélectives, ou que sais-je. Bref, des morceaux de vos expériences permettraient de me forger un avis

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume

Féminin « Où suis-je ? » : très probablement cachée dans mon frigo ou dans mon placard à la recherche du chocolat perdu...
« Que fais-je ? » : je mange, pourquoi ? :p
« Comment va ? » : trèèèès bien =D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Jeu 10 Juin - 19:24

Elitisme ? Je dirai simplement : Choix d'une instance dirigeante de mettre en exergue les capacités d'un groupe de personnes en leur facilitant l'accès à des Ecoles dites 'cotées', ou 'Grandes Ecoles'. Capacité de ces gens à tout faire pour ne donner les moyens qu'aux écoles, collèges & lycées qu'ils souhaitent en laissant les autres se dépatouiller comme ils le peuvent, et cela, tout en usant de démagogie sans vergogne.

Dans mon lycée, c'est ce qui se passe : On se fiche pas mal de connaître le niveau des L, tant que les S ont tous leur bac avec mention. Ce qui veut dire pression presque aussi forte qu'en prépa pour presque tous les S et encore plus les sections européennes. Ce qui veut dire des choses du genre 6 de moyenne en maths pendant trois ans et... 20 au bac (cas déjà arrivé, enfin avec 8 de moyenne).

Ca veut dire ambiance de merde dans le-dit lycée : Exclusion sociale des gens 'non formatés', qui ne respectent pas les convention de la noble et belle bourgeoisie de ma ville (et cela, sans préjugés, c'est effectivement 90% de la population de mon lycée, et très peu d'entre eux sont ouverts d'esprit.). Groupes, 'alliances', condescendance et point de vue hautain sur la plupart des autres.

Pour ce qui est des Prépa, je suis plus mitigée. Dans la mesure où il faut bien être préparé à passer des concours, lorsqu'on choisit cette voix là, on passe forcément par prépa. Le seul point noir, c'est le ode de sélection : Je suis d'accord pour que l'on sélectionne les dossiers, c'est normal, mais ça veut aussi dire qu'un élève qui a une bonne moyenne dans un lycée à mauvaise réputation aura, moins de chance d'être pris parce que le raisonnement risque d'être : "Tiens, celui-là, il sort d'un lycée au niveau moyen, c'est facile pour lui d'avoir un bon niveau s'il n'est pas trop trop mauvais, donc sa (très) bonne moyenne n'est pas représentative de son niveau réel."
Et là, et bien on se fiche de savoir si la personne est vraiment bonne ou pas. Peut-être qu'on lui fera passer un entretient, et là, la personne a une chance de montrer que c'est parce qu'elle est vraiment bonne. Sinon, c'est mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisismydailylife.tumblr.com/
Pas de rang spécial

Féminin « Où suis-je ? » : Chez moi XD.
« Que fais-je ? » : Euh... Je parcours le forum.
« Comment va ? » : Bien, comme d'habitude.


Carnet de folie
Degré de folie:
40/50  (40/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues:

MessageSujet: Re: Élitisme   Ven 11 Juin - 4:35

Classes préparatoires, ça me dit forcément quelque chose vu que je l'ai vécu en direct live pendant presque un an. J'ai fini par abandonné parce que j'avais des soucis financiers et vu la tonne de travail que tu as à accomplir en prépa, c'est mort de travailler à côté en même temps. C'est un monde bien à part je trouve, quelque chose qui te pourris la vie pendant deux ans alors que tu n'as aucune garantie que tu seras accepté dans une école d'ingénieur (ou autre) par la suite. On te dis juste de bosser sans quoi... C'est un bon moyen pour apprendre à travailler mais sérieusement, je le déconseille à tout le monde car ça gâche la vie !

Sinon pour ce qui est de l'élitisme, je ne sais pas trop ce que tu entends par ce mot donc je vais peut-être répondre à côté de la plaque. Je commencerais par dire que je suis d'accord avec la réponse précédente sachant qu'il se passe la même chose dans mon lycée : les S étaient vraiment privilégiés sur les L. Pour l'élitisme en prépa, j'ai envie de dire que ce sont surtout les gens issus de famille aisées qui peuvent y arriver vu le prix des écoles d'ingénieurs et autres grandes écoles.

On dit qu'il faut faire des études mais vu le prix que ça coute, tout le monde ne peut pas se le permettre donc il y a un certain paradoxe dans ce système. C'est comme si on voulait que les personnes issues de familles modestes restent à ce niveau social et qu'ils ne touchent pas plus que leurs parents... Je trouve ça franchement dég*******...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume

Féminin « Où suis-je ? » : très probablement cachée dans mon frigo ou dans mon placard à la recherche du chocolat perdu...
« Que fais-je ? » : je mange, pourquoi ? :p
« Comment va ? » : trèèèès bien =D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Ven 11 Juin - 19:26

D'un autre côté, si on considère ça d'un point du vue purement politique, il est absolument génial, de laisser les classes moyennes rester des classes moyennes.
Moins d'éducation, moins d'argent, donc nécessairement, moins (voire pas) le temps de penser au sens large du terme. Obligation de travailler comme un forcené pour (sur)vivre.
Alors oui, c'est peut-être expéditif, et aller à l'extrême de l'extrême, mais je crois qu'il pourrait y avoir là une parfaite manière de finir par asservir les populations, ou du moins, les laisser croire qu'ils pensent et qu'ils sont acteurs de leur pays quand seuls ceux qui peuvent se payer des études ont le temps de réellement penser, et généralement, ce ne sont pas ceux là qui veulent faire évoluer les classes dites 'moyennes' ou basses. (Il n'y a qu'à voir le reportage dans le 16ème, sur les logements sociaux et les gens qui disaient qu'ils n'avaient rien contre ça, mais que de voir des 'romanichel' s'installer près de chez eux était dérangeant. Comme s'il s'agissait de romanichels...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisismydailylife.tumblr.com/
Pas de rang spécial

Féminin « Où suis-je ? » : à madagascar parce que ... i like to move it move it ♪
« Que fais-je ? » : je traine, j'observe, je réagis (a)
« Comment va ? » : je va comme quelqu'un qui va bien ☼


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Alcoolisme du travail

MessageSujet: Re: Élitisme   Sam 12 Juin - 13:10

    han mais c'est un sujet d'actualité puisque jeudi 14h, le site Admission Post Bac a révélé aux futurs bacheliers s'ils étaient acceptés ou non dans leurs prépas, fac & écoles, après obtention du bac.
    certaines filières sont très élitistes par manque de place dans les classes. je prends exemple sur une de mes amies, acceptée dans la licence qu'elle voulait. elle faisait partie des 600 dossiers de départ et seulement 60 sélectionnés. elle a eu de la chance puisqu'une autre amie qui voulait faire des études de psychologie a été refusée, d'autant plus qu'elle avait un très bon dossier scolaire. m'enfin, je connais pas les modalités pour être accepté donc je sais pas trop...
    après, pour ma part, je fais pas vraiment partie d'un endroit où l'élitisme prime (vive la campagne). donc j'ai pas grand chose à dire dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume

Féminin « Où suis-je ? » : très probablement cachée dans mon frigo ou dans mon placard à la recherche du chocolat perdu...
« Que fais-je ? » : je mange, pourquoi ? :p
« Comment va ? » : trèèèès bien =D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Dim 13 Juin - 19:25

Pour les facultés, c'est le hasard qui décide, dans la mesure où ils n'ont pas le droit de refuser quelqu'un ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisismydailylife.tumblr.com/


Administrateur



Carnet de folie
Degré de folie:
50/50  (50/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Dim 13 Juin - 21:13

cold whisk a écrit:
Pour les facultés, c'est le hasard qui décide, dans la mesure où ils n'ont pas le droit de refuser quelqu'un ^^

euh attention, c'est faux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume

Féminin « Où suis-je ? » : très probablement cachée dans mon frigo ou dans mon placard à la recherche du chocolat perdu...
« Que fais-je ? » : je mange, pourquoi ? :p
« Comment va ? » : trèèèès bien =D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Lun 14 Juin - 19:34

C'est en tout cas ce que mon prof de SVT nous a dit quand on s'est rendu comptes que tous les élèves ayant demandé fac de médecine avaient des profils parfois opposé, et qu'ils n'avaient été sélectionné ni en fonction de leur dossier, ni en fonction de leur date d'inscription sur admission post-bac, ni en fonction de leur situation géographique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisismydailylife.tumblr.com/


Administrateur



Carnet de folie
Degré de folie:
50/50  (50/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Ven 18 Juin - 20:00

hmmm oui je crois que médecine c'est différent (a)


Hmpf. Sinon, quand je vois que j'ai dépensé 230 euros pour mes livres à lire cet été (deuxième année de prépa en vue), je me dis que là, par exemple, il y a ce que j'appelle élitisme, qu'il soit volontaire ou non ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume

Féminin « Où suis-je ? » : très probablement cachée dans mon frigo ou dans mon placard à la recherche du chocolat perdu...
« Que fais-je ? » : je mange, pourquoi ? :p
« Comment va ? » : trèèèès bien =D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Mar 29 Juin - 11:46

Pareil ! j'ai une amis qui va à Hoche à la rentrée, elle doit lire 41 volumes cet été, et bilan pour 18 bouquins, elle a déjà dépensé 350€ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thisismydailylife.tumblr.com/
Pas de rang spécial

Féminin « Où suis-je ? » : Paris - devant mon ordi :B
« Que fais-je ? » : Je surf sur MOVE IT, parce que ça gère trop !
« Comment va ? » : Bien, bien :B


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Sam 24 Juil - 10:48

ah l'élitisme ! j'aime bien parler de ça, avec mes amis, surtout parce qu'on rêve tous des plus grandes écoles, des prépas les plus prestigieuses & des métiers les plus reconnus. Enfin bon, j'avoue qu'on n'en parle plus trop depuis que nos conseils sont passés (oui oui, beaucoup de déçus). Enfin, dans mon lycée, on sait ce qu'est la pression où du moins je veux dire que dans la classe ou j'ai été durant mon année de seconde (à savoir une classe européenne), tout le monde travaille énormément &, 90% des élèves viennent de milieux favorisés ; enfin, ils sont habitués à être les meilleurs. Les professeurs nous mettent la pression, tout au long de l'année. A chaque conseil de classe, il y a un classement du meilleur au moins bon élève de notre classe (qui est connu de tous), les contrôles qu'on nous rend sont rangés par ordre de note aussi. Les professeurs ne sont pas tous très tendres. D'ailleurs - pour eux - redoubler c'est comme un très gros échec ; cette année, il y avait dans ma classe un redoublant : il en a pris plein la figure - on aurait dit qu'il était en dessous de nous à la façon dont nos profs lui parlait. Par exemple, le redoublant- lui n'avait pas le droit de poser des questions où de demander quoi que ce soit, sous peine de se recevoir des pics par les professeurs : "Ah, bah c'est la deuxième fois que tu fais le programme, tu devrais savoir quand même " ou des "T'as pas honte d'oser poser des questions, alors que c'est ta deuxième année en seconde....?" . Enfin, je vous laisse imaginer.

En fait, les élèves sont programmés pour "écraser le plus de monde possible". Parce qu'on sait que les places dans les prépas sont limitées, qu'il y aura des dossiers bien meilleurs que les notre pour les grandes écoles, & que, les personnes habitant dans paris même - elles - auront bien moins de mal que nous à réussir leur avenir. Sûrement parce qu'elles ont plus d'argent, & qu'elles sont encore plus déterminées que nous. Ah, la joie de l'elitisme .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Élitisme   Sam 24 Juil - 14:23

Woaw, tout ce que vous dîtes ça me fait peur ... Moi qui vise les grandes écoles :S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com


Administrateur



Carnet de folie
Degré de folie:
50/50  (50/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Élitisme   Sam 24 Juil - 15:39

ohmyjoke, c'est vrai que tu fais peur ! Et pourtant je retrouve certains légers traits de ma prépa (copies triées, classement, redoublants considérés comme un peu inférieurs..) Je pense qu'il faut du coup simplement avoir une énorme motivation pour aller de l'avant quoi qu'il arrive, et se dire qu'on est là pour soi, pas pour les autres et ce qu'ils peuvent penser. Avec cet esprit Emii, continue à viser les grandes écoles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Élitisme   Sam 24 Juil - 16:25

T'inquiète :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Élitisme   

Revenir en haut Aller en bas
 

Élitisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Move It :: ZONE NEUTRE :: Culture et Confiture :: Jobs de luxe-