AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emii's writtings.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Emii's writtings.   Sam 5 Juin - 18:54

Mes textes me reflètent ; ils vivent le même parcours que moi-même, ils me ressemblent. Ils sont les ressortissants de mon âme et les témoins de ma douleur.


    J'ai commencé à écrire mes textes il y a peu de temps. Mon premier vrai texte date en effet d'octobre 2009, c'est-à-dire au début de mon année de troisième. J'aime beaucoup écrire ce que je pense, car je n'ai jamais le courage de dire, parler. Lorsque j'écris, je m'évade, loin du quotidien lassant que l'on commence déjà de vivre à l'adolescence. Je me permets de dire des choses que je n'oserais jamais en temps normal, devant les autres. Mes textes sont ma fierté. Il n'y en a aucun que je trouve meilleur que l'autre, ils sont tous écrits de la même main, et ils proviennent tous de la même inspiration ; la mienne.
    Je te propose donc de les lire. Je ne te demande pas de me juger, ni de juger mes mots et leurs valeurs. Tu peux poser ton avis, bien évidemment. Je te souhaite bien du courage car la langue est loin d'être simple ...


SOMMAIRE


    Texte Premier. Rébellion
    Octobre 2009

    Texte Second. Espérer de nouveau
    Mars 2010

    Texte Troisième. Injustice
    Mai 2010

    Texte Quatrième. Il faut croire pour pouvoir
    Mai 2010

    Hors-Série Premier. Rimes en chaîne
    2009-2010

    Chanson Première. Never Believe In Love
    Avril 2010

    Chanson Seconde. The Last Time
    Mai 2010

    Chanson Troisième. Reste avec moi
    Juin 2010


Dernière édition par Emii le Ven 18 Juin - 22:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Sam 5 Juin - 18:55

Texte 1. "Rébellion"

    Je respire. Je parle. J'entends. Aussi bien que je subis la colère de tous autour de mon être, semblables à des inconnus, avides de cruauté et de supériorité, mais vides de toute bonté ou de toute grâce à mon égard. Je m'étouffe. Je suffoque. J'espère. Malgré tout cela je m'écrase sous le poids dominant des propos infâmes de ces ombres. Mais ma fierté n'a de cesse que je ne souhaite pas m'arrêter de penser, aussi bon me semblera, que toute âme est digne de porter un nom et de montrer un corps. Je me renferme sous l'emprise de leur humilité, je n'arbore aucune plaisance à me sentir éloignée des tourments des autres, la solitude ne me réjouit guère malgré les dires. Je ne suis pas si différente de ces personnalités que vous osez voiler devant d'autres, que personne n'ose avouer, assumer. Chacun cachera son âme aussi profondément que possible à l'intérieur de soi, et ainsi ne pas la souiller par les convictions personnelles de ceux qui les influencent. Je me cache certes moi aussi, mais malgré ça j'ose les critiques ainsi que les commentaires, aussi négatifs soient-ils. C'est un forgeant que l'on devient forgeron, non ? Alors il serait grand temps de commencer à penser un peu, tous, pour devenir penseur. N'affirmez pas des choses faussées par votre impudicité en la faveur, sachez que vous ne me connaissez point. Malgré tout cela avant je vous aimais. Je ne me voyais pas sans votre présence à mes côtés pour m'épauler. Me soutenir. Mais tout ça, c'est fini. Mais je ne saurai avouer à quel point autrui peut détruire un coeur, lui-même déjà occupé par le désespoir et la maladresse. Chaque seconde à écouter ces mensonges indésirables qui pourraient compter pour notre moral qui donc se détériorerait sans abstenance, sans que l'on ne puisse rien y faire. Ma vie s'emplit de ces petits sentiments insignifiants à ses yeux, mais qui eux, au contraire, pourraient changer bien des vies et modifier le cours du destin. Mais je n'y peux rien. Nombre de ces personnes ont déjà été confrontés à cette détresse mais moi, je n'arrive pas à m'en sortir. Pleurer sans compagnie dans son lit, en silence à chaque fois que quelque chose nous tourmente n'arrange pas les choses. Mais pour l'heure, il serait bon de penser aux festivités de la nouvelle année qui s'annonce ainsi qu'à la froideur de l'instant d'hiver qui réchauffe bien des coeurs meurtris par les propos incessants des personnes qui elles savent s'en sortir malgré les besoins des autres ; acclamez le cercle vicieux. Les maisons sont décorés, éclairées, en apparence leurs occupants emplit de joie et de bonne humeur. Mais je dirais que les apparences sont malignes, trompeuses. Elles savent tenter une âme et promettre un coeur mais au final, elle détruisent une vie après l'autre ; et je pourrais ainsi dire qu'une âme et un coeur ne pourraient survivre sans une vie, puisqu'il n'y aurait plus d'apparences, et donc plus de tentation, encore moins de promesses. Cela éviterait donc toute destruction. Malheureusement la vie n'a pas été conçue comme telle, au détriment des êtres.


Dernière édition par Emii le Ven 18 Juin - 22:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
Press'people

Féminin « Où suis-je ? » : sur MOVE IT
« Que fais-je ? » : suis en pamoison devant ce Dieu qu'est j.rathbone... (aa)
« Comment va ? » : enfin guérie de son rhume/bronchite après trois semaines de souffrance...


Carnet de folie
Degré de folie:
30/50  (30/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Névrose musicale

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Sam 5 Juin - 23:11

oh. j'aime beaucoup ta façon d'écrire !
c'est un des styles d'écriture que j'adore lire, donc du coup, ça aide ^^, mais bon, franchement, je trouve que tu écris très bien (:
( même si certaines de tes phrases sont peut être un peu longues, mais bon, je ne peux rien dire, quand je compose, je fais pareil xD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithinkimsuperstitious.tumblr.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Sam 5 Juin - 23:33

    Merci beaucoup. Oui je sais j'ai un style pas très ... commun. Mais je trouve ça bien de pouvoir écrire comme ça. J'aime beaucoup :D.

    Je vais publier un deuxième texte (a).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Sam 5 Juin - 23:58

Texte 2. "Espérer de nouveau"

    Comment pouvons nous imaginer une seule seconde que, malgré notre vie sentimentale désastreuse et voyant ces dizaines de couples batifolant dans l’amour et nageant dans le bonheur, cela pouvait nous arriver à nous aussi ? Je commençais à perdre espoir depuis bien longtemps ; je me disais que l’amour ne me redonnerait plus aucune chance, que j’allais finir ma vie seule. Et j’avais tort. L’amour m’est tombé dessus comme la foudre tapant le sol ; il me suivait dans mes pensées quoi que je fasse, où que j’aille. Il me hantait dans mes rêves les plus beaux et, par-dessus tout, je savais que j’allais être sienne. Mon cœur a littéralement fondu quand ses lèvres se sont approchées des miennes, je me sentais si bien accrochée à sa bouche, mes mains se perdant sur son corps, ses mains caressant mes cheveux. Mes yeux fermés, je le sentais se retirer et pourtant j’ai insisté, afin de prolonger notre baiser. Je n’ai jamais hésité une minutes que notre amour allait un jour voir la lumière, comme un joyeux pressentiment ; un sourire s’est esquissé sur mes lèvres. Mon cœur avait trouvé son reflet : celui d’Aymeric …


(Petit, mais je n'aime pas les gros pavés, désolée ...)


Texte 3. "Injustice"

    Il devait partir ; loin de moi, loin de là. Loin de tout, loin de nous. Une vilaine petite larme s’échappa de mon œil rougi par la tristesse ; tout comme son jumeau. Je n’arrive pas à accepter cette obligation, celle de vivre encore plus loin de lui. Celle d’être séparés de centaines de kilomètres à cause du destin. Celle de devoir s’oublier l’un à l’autre et ce pour ne pas s’infliger cette fameuse souffrance, celle de la distance Je ne pardonnerai jamais le futur pour son erreur, je lui en voudrais jusqu’à la fin : m’arracher mon amour sera son acte le plus injuste qu’il soit possible d’accomplir. Je serai égarée lors de son absence, qui se pourrait être définitive … Ainsi je resterais égarée toute ma vie sans lui, sans ses mains, sans son corps près du mien, sans ses yeux me fixant et sans ses lèvres, m’embrassant.


(Encore plus petit --" ; promis le prochain je vous en mets un plus grand.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
Press'people

Féminin « Où suis-je ? » : sur MOVE IT
« Que fais-je ? » : suis en pamoison devant ce Dieu qu'est j.rathbone... (aa)
« Comment va ? » : enfin guérie de son rhume/bronchite après trois semaines de souffrance...


Carnet de folie
Degré de folie:
30/50  (30/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Névrose musicale

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Dim 6 Juin - 0:24

je ne ressens des émotions en lisant un texte que quand je l'apprécie vraiment. & là, c'est le cas (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ithinkimsuperstitious.tumblr.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Dim 6 Juin - 10:15

Texte 4. "Il faut croire pour pouvoir"

    On naît, on grandit, on se sent vivre, on apprend et on rencontre. Au fil de notre vie on rencontre bien des périples qui, alignés les uns derrière les autres, assemblent ce qu’on appelle le passé. Beaucoup ont tendance à l’oublier, à le faire perdurer dans la jeunesse, puis se découvrir une autre personne à l’intérieur de soi, et ne plus se rappeler qui on était réellement Parfois cela est le résultat de la honte ; on veut effacer les souvenirs qui nous hantent. Ils nous embarrassent. On ne veut plus deux. On les juge trop émouvants pour y repenser tout en se retenant de rougir ou pire … de pleurer. C’est naturel, on y peut rien. Mais notre passé n’est pas seulement composé de récits négatifs ; trop de pessimisme tue l’optimisme. En effet, chacun croit ce qu’il veut, non ? Croire que tout est perdu lorsque quelque chose ne nous réussi pas n’est pas bonne chose ; il faut croire en soi, et ne pas hésiter. « Qui ne tente rien n’a rien » d’après le proverbe. Alors tentons ! Recommencer, encore recommencer, pour l’atteindre. On baisse les bras, on oublie qu’il faut croire pour pouvoir. Croyons à ce désir intense de changer, et nous pourrons changer. Changeons et nous pourrons oublier. … tous ces souvenirs noirs. Un seul mot pour nous faire vibrer. Un seul : espoir. Mais tout le monde n’a pas cette chance. Nombre sont ceux qui ont déjà baissé les bras, et ce depuis bien des années. Nous devons les faire espérer. Or ce n’est pas facile. Vivons de nouvelles choses pour retrouver un sourire, une joie de vivre qui était jusque là insensée … Puis vient l’amour, pour un jour ou pour toujours, peu en importe. On connaîtra tous au moins une fois ce sentiment, cette sensation, durant notre existence. Et c’est cela qui fait rebattre le cœur, le réchauffer, changer de ce coeur noirci par quelque incertitude que ce soit. On vivra sa belle histoire, et on apprendra bien des chose sur nous-même. C’est quand on aime qu’on commence à se découvrir, dévoiler les cachés de notre vie à une unique personne, celle à qui on pourrait dévouer notre cœur, et mieux revivre. Mais ce ressenti ne reste pas éternellement. La fusion de l’amour finit par se scinder et chacun continue sa route de son côté, et tente d’oublier celui qui l’aura fait vivre de merveilleux moments. On juge ça impossible. Et pourtant, j’ai réussi … J’ai oublié ce garçon, mais quelques fois les souvenirs remontent, mais uniquement les meilleurs moments, la personne avec qui je les ai passés n’existe plus je l’ai remplacée par un néant. Et je suis mieux comme ça. Nous avons trop souffert avant de connaître le bonheur pour continuer d’y penser. Une fois le cœur brisé, on se sent seul et déprimée, on veut continuer notre vie monotone qu’on menait dans notre passé, car l’amour est la chose qui aura tout changé …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Mer 9 Juin - 19:04

lili ' s a écrit:
je ne ressens des émotions en lisant un texte que quand je l'apprécie vraiment. & là, c'est le cas (:

Han merci beaucoup :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
avatar
Chaaw
Rebelle discrète
Habitué

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon salon. Dans ma chambre. Ca dépend des jours :)
« Que fais-je ? » : Je sais pas, mais je devrais sûrement être en train de travailler pour la fac.
« Comment va ? » : Comme quelqu'un qui voudrait pouvoir hiberner pendant tout l'hiver tellement je manque de sommeil


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Aliénation à la culture

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Jeu 17 Juin - 15:28

Tu as un style particulier, assez dense, mais pas désagréable :) J'aime beaucoup ce que tu as écrit, on ressent bien la part de vérité et de vécu qu'il y a dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaaw.livejournal.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Ven 18 Juin - 22:30

    Oui je sais, quelques fois les phrases sont lourdes et compliquées...


Hors-série 1. "Rimes en chaîne"

    Qu'importe la distance,
    Tant qu'il y a de l'amour à abondance,
    Le bonheur n'est pas une chance,
    Mais un mérite de tout sens.
    _______
    Il ne suffit pas d'avoir des amis pour être heureux
    La vie ne se vit pas qu'à deux
    Je voudrais te connaître beaucoup mieux
    Car je sais que tu es quelqu'un de merveilleux.
    _______
    Quand les yeux valsent sous la séduction,
    Les mains se touchent sous les frondaisons,
    Les corps se rapprochent sans abstinence,
    Et le sourire retrouve toute son aisance.
    _______
    Sa beauté m'éblouis
    Son regard me trouble
    Mon amour redouble
    Sans moindre préavis.
    _______
    Chacun possède une vie,
    Jamais encore finie,
    Jamais accomplie,
    Mais toujours trahie.
    _______
    Il faut savoir ne pas se faire trahir,
    Puisqu’on sait qu’on va souffrir,
    Avoir l’idée de partir,
    C’est-à-dire de mourir.
    _______
    J'en ai marre de son indifférence,
    Cela ne m'apporte que de la souffrance,
    L'idée de l'oublier me pèse sur la conscience,
    Mais c'est ma dernière chance ...
    _______
    Un jour, on se sent totalement oublié,
    Et quand on le fait remarquer,
    Les gens viennent vous adorer,
    Alors qu'il n'y a aucune pensée affirmée ..
    L'autre jour on se pose un tas de questions,
    Tombée sous l'effet de la séduction,
    Alors que c'est l'arme de la trahison ... ♥️
    _______
    On ne contrôle pas les sentiments,
    Ils viennent et repartent doucement,
    Lentement,
    Ils prennent leur temps,
    Mais il faut les assumer calmement,
    Puis les avouer à un certain moment ...
    _______
    Allons donc, ne comprends-tu pas le sens du mot amour?
    Le mot qui te fait vivre un peu plus chaque jour?
    Mais comme tout sentiments égal à l'arrogance,
    Qu'importe les mots puisqu'il faut leurs donner un sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Ven 18 Juin - 22:55

    Et je vous présente une toute nouvelle catégorie de "textes", mes chansons. Elles sont principalement écrites en anglais, alors désolée pour ceux qui comprennent pas beaucoup ... :S. Mes textes sont sentimentaux, alors je vous préviens hein... :)


Chanson 1. "Never Believe In Love"

    When I've saw you in his arms
    I wanted to close my eyes for ever
    I didn't know how to stop
    How to continue with this view in front of me?
    I don't know and i'll never know
    I'm lost and my spirit follow me

    CHORUS:
    I believed Love was better but now I know
    My road is erased so i can’t go on
    I hoped these feelings that she felt was true
    And now I say « Never Believe In Love »


    All days I don't stop thinking of what you made me
    You hurt me so hardly as you killed me
    My tears will continue to flow on my reddened cheeks
    But I have to look again in front of me
    To Continue my life like if nothing had happened
    I have to Believe in the Life

    CHORUS:
    I believed Love was better but now I know
    My road is erased so i can’t go on
    I hoped these feelings that she felt was true
    And now I say « Never Believe In Love
     »

    I can’t continue, I want to stop
    I had to see, I can change
    Please, why me?
    Answers this question …

    CHORUS:
    I believed Love was better but now I know
    My road is erased so i can’t go on
    I hoped these feelings that she felt was true
    And now I say « Never Believe In Love » (x2)



Chanson 2. "The Last Time"

    Before the last day come,
    Because you want let me go,
    Please don’t forget to kiss me
    It’s the end of holidays
    And we have to leave
    But we can nothing there.

    CHORUS:
    You look at me for the last time
    In the eyes, the last time
    I take your hand for the last time
    In my heart, the last time, oh oh.


    It's too bad, to leave you
    So sad, my tears flow up
    They always make me fear
    But I can’t stop
    I wouldn’t leave you this evening
    Because i'll never see you later.

    CHORUS:
    You look at me for the last time
    In the eyes, the last time
    I take your hand for the last time
    In my heart, the last time, oh oh.


    I see you leaving
    I see you looking at me
    I feel so fragile
    Without you I’m nothing
    Don’t leave, do’nt leave
    Stay here with me.

    CHORUS:
    You look at me for the last time
    In the eyes, the last time
    I take your hand for the last time
    In my heart, the last time, oh oh.


    It’s the last time I see you …



Chanson 3. "Reste avec Moi"

    Je ne savais pas que ça allait se passer comme ça
    Je ne te voyais pas dans mes bras
    Et pourtant c’est le cas, alors ne m’abandonne pas.

    CHORUS:
    Non ne pars pas, je ne suis plus rien sans toi
    Ne me quittes pas, qu’est-ce qui se passera?
    Reste avec moi, je te promets que tu ne le regretteras pas.


    Je ne veux pas te voir partir si loin de moi
    Ou alors emmène-moi avec toi
    Mais malgré ça je sais que toi et moi ça durera.

    CHORUS:
    Non ne pars pas, je ne suis plus rien sans toi
    Ne me quittes pas, qu’est-ce qui se passera?
    Reste avec moi, je te promets que tu ne le regretteras pas.


    Tu sais bien que je ferais n’importe quoi pour être avec toi
    Mon cœur volera en éclat quand tu partiras
    Je sais que tu es tout pour moi.

    CHORUS:
    Non ne pars pas, je ne suis plus rien sans toi
    Ne me quittes pas, qu’est-ce qui se passera?
    Reste avec moi, je te promets que tu ne le regretteras pas. (x2)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com


Administrateur



Carnet de folie
Degré de folie:
50/50  (50/50)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Obsession de l'humour toujours

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Mar 22 Juin - 22:34

J'aime mieux en anglais, mais j'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chaaw
Rebelle discrète
Habitué

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon salon. Dans ma chambre. Ca dépend des jours :)
« Que fais-je ? » : Je sais pas, mais je devrais sûrement être en train de travailler pour la fac.
« Comment va ? » : Comme quelqu'un qui voudrait pouvoir hiberner pendant tout l'hiver tellement je manque de sommeil


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Aliénation à la culture

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Mar 22 Juin - 22:35

Pareil, ça passe mieux en anglais. Mais ça, c'est comme toutes les chansons, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chaaw.livejournal.com
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Mar 6 Juil - 16:33

Vous trouvez ?
Tant mieux ; je préfère en anglais :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com
Plume

Féminin « Où suis-je ? » : Mystère et Buble Gum !
« Que fais-je ? » : Je danse "Sorry Sorry" ! ;D
« Comment va ? » : I believe...I love him


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Gourmandise psychotique

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Mar 6 Juil - 16:44

    J'adore et surtout le Hors-série c'est tellement beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keimoo.forum-actif.net/forum.htm
avatar
Emi
Poète Incomprise
Detective

Féminin « Où suis-je ? » : Dans mon Monde ; Dans les étoiles ; Sous la douche ; Sur Move It ... N'importe où tant que je suis là :)
« Que fais-je ? » : J'entre en Bubullition ; je fais des Bubullites. C'est une espèce très rare, attention ! (a)
« Comment va ? » : Comme une narcissique aggravée qui s'est regardée dans un miroir pendant plus d'une heure: ça va géniaaal :D


Carnet de folie
Degré de folie:
0/0  (0/0)
Je veux qu'on parle de :
Maladies connues: Égocentrisme contagieux

MessageSujet: Re: Emii's writtings.   Mar 6 Juil - 16:48

Merci ; mais je ne sais pas si j'ai précisé que les rimes n'ont aucun rapport entres elles ..

Sinon merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://teenager--words.skyrock.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Emii's writtings.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Emii's writtings.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Move It :: DUTY FREE :: En vitrine :: Petites plumes-